Revenir à la liste des projets

Maître d’ouvrage Rennes Métropole

projet confié à Territoires & Développement

Type de projet Nouveaux quartiers

Superficie 9.6 ha

La Chapelle-Thouarault - Jacques Domeau

La Chapelle-Thouarault - La Niche aux Oiseaux

L'écoquartier engagé

Le 18 décembre 2014, la Ministre du Logement, de l’Egalité des territoires et de la Ruralité - Sylvia PINEL - a remis au Maire de la Chapelle-Thouarault, Jean-François Bohuon, le diplôme « engagé dans la labellisation » EcoQuartier 2014 pour le projet urbain de la Niche aux oiseaux. 

Le développement du quartier de la Niche aux oiseaux repose sur la volonté de la commune de s’inscrire dans un développement durable et maîtrisé. L’urbanisation d’un espace contigu au sud du bourg existant permet à La Chapelle-Thouarault de poursuivre son effort en matière d’habitat tout en renforçant la cohérence de son bourg par le biais d’une urbanisation « concentrique », structurée autour du centre ancien. 

L’aménagement du quartier de la Niche aux Oiseaux repose, depuis l’origine, sur la charte de développement durable adoptée par la commune dans le cadre d’une démarche AEU (Approche environnementale de l’urbanisme) mise en place à l’échelle du Pays de Rennes en partenariat avec Rennes Métropole, l’Audiar (Agence d’urbanisme et de développement de l’agglomération rennaise) et l’Alec (Agence locale de l’énergie et du climat).

Quartier aménagé sur 9,6 hectares et devant accueillir environ 600 habitants, la Niche aux Oiseaux  fait partie des deux projets bretons retenus parmi les 53 projets « engagés dans la labellisation » au niveau national.  Le quartier accueille déjà ses 200 premiers habitants au sein d’une trame verte et bleue dense et variée, favorable à la biodiversité, à la gestion écologique des eaux pluviales, aux mobilités douces mais également à la détente et à la convivialité. Lancé le 14 décembre 2012, le label EcoQuartier a pour but de soutenir et de reconnaître les démarches d’aménagement durable. L’objectif est de garantir la qualité des projets sur un socle d’exigences fondamentales, tant sur la technique que sur la gouvernance ou sur la dynamique économique insufflée. 19 projets ont été labellisés en 2014.

Respectueuse de son environnement, La Chapelle-Thouarault a engagé une mise en valeur de son paysage via l’aménagement de coulées vertes, l’une bordant le centre-bourg et le nouveau quartier de la Niche aux Oiseaux sur 7 hectares, l’autre traversant la Niche aux Oiseaux d’est en ouest. Le coteau sur lequel le quartier se développe descend progressivement et permet l’évacuation des eaux pluviales via le ruisseau de la Fontaine Launay.

Le projet d’aménagement valorise le paysage bocager existant : sur une majeure partie du site, des haies de chênes constituent des « chambres bocagères » à l’intérieur desquelles les programmes d’habitat sont érigés. A l’est, un paysage plus ouvert offre une vue panoramique sur la campagne environnante. Le quartier intègre également des cheminements piétons très qualitatifs au nord et à l’ouest et un beau chemin creux à l’ouest inscrit dans le circuit pédestre de la Bonnemais. Ces cheminements « secondaires » sont reliés à une future coulée verte qui traversera le quartier d’est en ouest, sera reliée à la coulée verte existante et permettra de rejoindre le centre-bourg, la salle socio-culturelle et les équipements sportifs à pied ou à vélo, en toute sécurité. 

 enjeux

>Inscrire l’aménagement de ce nouveau quartier dans une démarche de développement durable valorisant le cadre paysager existant

>Créer une nouvelle offre d’habitat tout en renforçant la cohérence du centre-bourg

>Développer des espaces de convivialité (jardins et aires de jeux) et des cheminements pour piétons et vélos

>Participer au réaménagement de la « Coulée Verte », liaison entre le centre-bourg et la rivière de la Vaunoise

>Connecter ce nouveau quartier au centre-bourg et à la campagne, grâce à l’aménagement d’une nouvelle « Coulée Verte » et de cheminements doux secondaires

Programmation

En lien étroit avec le centre-bourg, le projet d’aménagement de la Niche aux Oiseaux s’attache à le conforter. C’est pourquoi la programmation du nouveau quartier est résidentielle et paysagère et n’intègre pas d’équipements et de nouveaux commerces. 

Logements Logements

300 logements dont 186 logements intermédiaires (logements superposés avec accès individualisés) et petits collectifs (R+1+Combles et R+2+Combles), 48 maisons individuelles sur lots libres de 250 à 600 m² maximum et 62 maisons groupées sur des terrains de 250 m² maximum

Principales étapes du projet

>2005 : Création de la Zac

>2009 : Démarrage des travaux d’aménagement

>2011 : Livraison des premiers logements

>2014 : Engagement dans la labellisation EcoQuartier 

>2019 : Horizon d’achèvement de l’aménagement du quartier

Revenir à la liste des projets