Revenir à la liste des projets

Maître d’ouvrage Commune de Vern-sur-Seiche

projet confié à Territoires Publics

Type de projet Nouveaux quartiers

Superficie 22,2 ha

Les Hautes Perrières - Stéphanie Priou

Vern-sur-Seiche - Hautes Perrières/Gare

Située à 9 km au sud-ouest de Rennes, Vern-sur-Seiche est reliée à la ville centre grâce à deux infrastructures majeures : la voie express RD 136 (2x2 voies) et la voie ferrée offrant également un lien avec les autres métropoles régionales.

L’urbanisation de Vern-sur-Seiche a été façonnée par la présence de « supports vecteurs d’urbanisation», liés à la présence des infrastructures d’une part, et de « barrières géographiques et naturelles » formées par le Bois de Soeuvres et la vallée de la Seiche d’autre part. Afin de répondre à la croissance démographique et de renforcer la structure urbaine existante, la commune a lancé le projet urbain des Hautes Perrières qui vise l’urbanisation de 22,2 hectares au sud-est de la commune par la création d’environ 700 nouveaux logements.

Cette opération allie modernité et mixité des formes urbaines tout en gardant un ancrage fort dans l’environnement naturel du site. Il se caractérise par la construction d’un quartier “bocager” limitant son impact sur l’environnement grâce à une stratégie de maîtrise du foncier, à la gestion de l’eau, des déchets et des énergies renouvelables. L’aménagement de deux parcs renaturalisant les ruisseaux du Peillac et du Clos-Sotin et intégrant une zone d’agriculture urbaine conforte cette ligne directrice. Il prend donc en compte l'environnement existant (topographie, milieu naturel, urbanisation existante au Nord et à l’Ouest du site, en cours au sud…), prévoit des mesures d’amélioration de l’existant (réhabilitation et renforcement de la trame verte et bleue), l'intégration de préoccupations liées au développement durable, et regroupe tous les atouts d'un nouveau quartier bien inséré à son environnement et garant d'un cadre de vie de qualité. La réalisation de la ZAC des Hautes Perrières est l'occasion, par ailleurs, d'un traitement de qualité des espaces publics, de la mise en place de continuités de voiries, cheminements piétons et cyclistes permettant une bonne liaison avec le centre-ville et l’ensemble des pôles générateurs de déplacement (équipements publics, commerces et services, gare, bus…).

ENJEUX

 > Cadre de vie et usages : privilégier la mixité sociale, culturelle et intergénérationnelle par une offre de logements et des formes urbaines diversifiées, et favoriser la valorisation du patrimoine local et l'identité de la commune.

> Dynamique du territoire : organiser de manière cohérente les déplacements urbains en proposant un bon niveau de mobilité pour accéder aux services, tout en réduisant la dépendanceà la voiture individuelle, et s'inscrire dans la dynamique de développement local en répondant aux besoins en termes d'équipement et en assurant la diversité de fonctions

> Intégrer une approche environnementale à tous les stades de l'étude, s'inscrire dans la continuité de la concertation déja engagée avec les usagers, privilégier une approche financière et juridique cohérente.

Programmation

Le projet de la ZAC « Hautes Perrières » a pour ambition de créer un nouveau quartier d’extension urbaine sur le secteur des Hautes Perrières pouvant accueillir environ 1.750 nouveaux résidents. A terme, il est prévu la création d’environ 700 logements mêlant diversité des formes urbaines et des modes de financement,

Logements Logements

700 logements (50 % de collectifs et intermédiaires et 50 % d'individuel ; 25% en locatif social, 15% en accession aidée, 15% de produits régulés, 45% en lots libres)

parcs et espaces publics parcs et espaces publics

2 parcs redonnant leurs cours naturel aux ruisseaux du Peillac et du Clos-Sotin 1 zone d'agriculture urbaine

Principales étapes du projet

  • 2016 / Création de la ZAC
  • 2019 / Lancement des premiers travaux
  • 2020 / Livraison des premiers programmes
Revenir à la liste des projets